Qu’est-ce qu’une batterie à décharge lente et comment la choisir ?

Le terme « batterie à décharge lente » est un terme qui peut paraître peu familier et qui porte souvent confusion avec les batteries classiques. Toutefois, il s’agit d’un type d’alimentation complètement différent de celle que nous utilisons pour démarrer notre voiture habituellement. Curieux d’en savoir plus sur cette batterie ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir dessus et comment la choisir.

Qu’est-ce qu’une batterie à décharge lente ?

Une batterie à décharge lente est une alimentation autonome qui, contrairement aux batteries de démarrage utilisées généralement sur les voitures, peuvent se décharger complètement et être rechargées ensuite sans se détériorer. Normalement, la batterie classique ne supporte au maximum que trois décharges au maximum avant de ne plus être réutilisable.

La batterie à décharge lente
Une batterie à décharge peut être rechargée après avoir été complètement déchargée.

La grande différence avec les batteries habituelles est que ces dernières sont largement moins coûteuses et sont fabriquées à partir de matériaux de qualité inférieure, ce qui ne leur permet pas d’encaisser de nombreuses décharges et recharges. De plus, les batteries habituelles sont la plupart du temps branchées en association avec un alternateur qui les recharge automatiquement et les maintient à un niveau de charge au-dessus de 50 %.

Ainsi, une batterie à décharge lente est conçue pour résister à plus d’une centaine de décharges complètes avant d’être complètement inutilisable. Une recharge complète de ce type de batterie prend plus de temps que celle d’une batterie de démarrage classique.

Quel est l’intérêt de son utilisation ?

Le grand avantage que possède la batterie à décharge lente est que son utilisation ne se limite pas au démarrage des véhicules. En effet, sa très grande longévité lui ouvre de nombreuses possibilités, notamment dans les camping-cars.

Ce genre de véhicule utilise souvent de nombreux appareils et accessoires électriques afin de le rendre habitable et confortable. Une batterie à décharge lente vous permet de brancher directement le circuit électrique alimentant les ustensiles et appareils sur votre batterie de démarrage et de n’utiliser ainsi qu’une seule source d’alimentation.

Une batterie classique ne peut assurer en même temps le démarrage de la voiture et l’alimentation des appareils. Une fois qu’elle se décharge aux alentours des 40 % de sa charge maximale, elle ne pourra plus démarrer le véhicule. Cependant, une batterie à décharge lente peut remplir ce rôle même avec pas plus de 10 % de charge restante.

Ce type de batterie peut également être utilisé dans d’autres domaines tels que la sécurité en permettant l’électrification des clôtures en métal, ou le stockage d’énergie en les associant à des panneaux solaires.

De par sa grande durabilité, son utilisation est quasiment infinie en permettant de stocker et de restituer une grande quantité de l’énergie sans se détériorer.

Différents types de batteries à décharge lente

Généralement, il existe deux types de batterie à décharge lente : le type AGM et le type GEL.

La batterie à décharge lente de type AGM

Une batterie à décharge lente de type AGM ou Absorbed Glass Mat est pourvue de multiples buvards fabriqués en fibre de verre disposés entre ses électrodes. L’ensemble est plongé dans 70 % d’eau et 30 % d’acide formant l’électrolyte. La batterie AGM est parfaitement étanche, empêchant toute substance de s’infiltrer depuis l’extérieur.

Ce type de batterie à décharge lente peut être vidé de sa charge jusqu’à 80 %, et est le moins cher des deux catégories. La batterie AGM s’adapte à de nombreuses utilisations et supporte une température comprise entre 0 et 40°C.

La batterie à décharge lente
Batterie à décharge lente AGM.

La batterie à décharge lente de type GEL

La batterie gel se distingue de la première catégorie par la présence de gel en silice entre les électrodes pour figer l’électrolyte qui est parois composé d’acide phosphorique pour une plus grande longévité. Bien qu’elle soit plus chère, elle offre une meilleure puissance et résiste à une plus grande différence de température, notamment entre -15 et 50°C.

Une batterie à décharge lente au gel peut se décharger à 100 %, ce qui lui permet de restituer l’intégralité de l’énergie emmagasinée avant d’avoir à se recharger sans dégrader son efficacité. Elle peut également effectuer jusqu’à plusieurs centaines de cycles de recharge/décharge, ce qui est largement supérieur à la batterie AGM.

La batterie à décharge lente
Batterie à décharge lente GEL.

Quels sont les critères de choix de sa batterie à décharge lente ?

Il existe une infinité de modèles de batteries à décharge lente sur le marché. Afin de ne pas vous perdre dans votre choix, voici les critères importants à prendre en compte avant de les acheter.

La tension fournie par la batterie

La plupart du temps, la tension que produit une batterie est de 12 V. Ce voltage lui permet de s’adapter à la plupart des appareils portatifs, des convertisseurs et des équipements des voitures.

Toutefois, il existe des batteries qui vont jusqu’à 24 V. Ce genre d’alimentation est plutôt destiné aux gros engins tels que les camions et les grands camping-cars. Veillez donc à bien vérifier la tension maximale  à laquelle vous allez utiliser la batterie pour ne pas griller les appareils ou à être en sous-tension.

La capacité de charge de la batterie

La capacité de la batterie est exprimée en Ah. Il s’agit de sa capacité de charge représentant l’intensité fournie par un courant en une heure. En d’autres termes, plus ce chiffre est élevé, plus l’intensité du courant délivré par la batterie est élevée.

Comme illustration, une batterie à décharge lente de 80 Ah peut offrir un débit d’intensité de 80 A pendant une durée de 1 heure.

Le nombre de cycles

Pour une batterie à décharge lente, le nombre de cycle de recharge/décharge est très important. En effet, il détermine sa longévité.

Comme vu précédemment, les batteries de type AGM et de type gel ne sont pas identiques en termes de nombres de cycles. Les batteries gel durent plus longtemps et permettent également une décharge à 100 % avant de nécessiter une recharge complète.

Le prix

Le prix d’une batterie à décharge lente est très varié sur le marché. Il va d’une centaine d’euros jusqu’à environ un millier d’euros pour les modèles les plus sophistiqués et les plus efficaces et les plus puissants.

Pour ce genre d’équipement, il est conseillé d’opter pour un modèle plus coûteux, mais plus durable et plus efficace, pour ne pas avoir à en acheter plus souvent, ce qui reviendrait beaucoup plus cher au final.

La marque

Les marques de batteries à décharge lente sont également très diversifiées actuellement. Afin d’éviter de vous tromper dans votre choix, préférez les marques mondialement connues, bien que chères pour ne pas regretter votre investissement.

Si vous voulez tester des marques moins connues ou nouvelles, demandez des avis sur les forums et soyez à l’écoute des feedbacks des personne qui ont déjà utilisé la marque. Au moins vous saurez à quoi vous en tenir.

Avantages et inconvénients de la batterie à décharge lente

Ainsi, la batterie à décharge profonde possède son lot d’avantages et inconvénients qui sont les suivants :

Avantages

Le premier avantage que procure une batterie à décharge lente est sa résistance aux nombres de cycles de charges et de décharges. Si les batteries conventionnelles ne tolères que trois à cinq au maximum, elles peuvent aller jusqu’à un millier, ce qui prolonge grandement sa durée de vie.

Le second avantage vient du fait de sa possibilité d’utilisation est quasiment infinie grâce à sa tolérance aux décharges profondes et à sa capacité à se décharger plus lentement qu’une batterie classique. De ca fait, elle peut être utilisée soit dans nos voitures, soit pour stocker du courant une fois associée aux éoliennes et aux panneaux solaires, soit pour toute autre utilisation autonome.

Inconvénients

Son premier inconvénient est sa cherté. Il est parfois difficile de se mettre à l’évidence et acheter une batterie à un tel prix, ce qui peut pousser les utilisateurs à se résigner aux batteries classiques.

Son second inconvénient vient du fait que certains modèles (notamment ceux au gel) nécessitent un chargeur à part pour pouvoir les charger convenablement. L’absence de ce dispositif pourrait altérer précocement la batterie ou l’empêcher de se remplir de manière optimale.

La batterie à décharge lente
Bien que plus cher, la batterie à décharge lente est plus rentable.

Conseils d’utilisation

Bien que les batteries à décharge lente soient beaucoup plus résistantes que celles que nous rencontrons d’habitude, des mesures d’entretien et d’utilisation sont tout de même utiles afin de maximiser leur durée de vie et obtenir une efficacité optimale lors de leur utilisation.

Maitriser l’intensité de charge

Les propriétaires de batteries ont tendance à précipiter le temps de charge en leur imposant une intensité très élevée. Certes, la batterie sera rechargée plus rapidement, mais s’usera plus rapidement que si vous lui laissez le temps de se recharger lentement à une intensité moins agressive.

Ainsi, il est donc préférable de recharger une batterie pendant une semaine à 3 Ah, plutôt que pendant 3 jours à 15 Ah.

Si votre batterie à décharge lente vieillit et que vous souhaitez la tester, placez-la à 10 Ah de charge pendant plusieurs heures. Vérifiez régulièrement si la tension remonte progressivement. Si elle finit par dépasser les 12 V, elle peut encore être utilisée. Sinon, elle est bonne pour la casse.

Ne pas laisser la batterie se décharger complètement

Même si une batterie gel supporte une décharge complète par rapport à une autre de type AGM, il est conseillé de ne pas la laisse se décharger totalement pour maximiser sa durée de vie.

Afin d’éviter de la vider complètement, équipez votre batterie d’un moniteur spécial et fixez un seuil minimal de décharge à ne pas franchir. Ainsi, vous obtiendrez une limite que vous pourrez surveiller régulièrement grâce au moniteur.

Bien sûr, une batterie au gel pourra tolérer quelques décharges totales sans conséquences, mais minimiser-les le plus possible.

Eviter les recharges partielles

Pour faire simple, dès que vous entamez un cycle de recharge de la batterie à décharge lente, il vaut mieux le laisser s’achever complètement sans l’interrompre au milieu afin de l’utiliser. En effet, si vous réitérez fréquemment cette opération, vous risquez de créer un déséquilibre entre les différents éléments de la batterie, ce qui va altérer progressivement ses performances.

Le mieux est de laisser la batterie se recharger complètement et de continuer le cycle en y introduisant un courant de faible intensité à ses bornes pendant un certain temps. Cette légère surcharge est également appelée charge d’entretien. Elle a pour but de corriger le déséquilibre qui pourrait être généré dans le temps.

Contrôler régulièrement le niveau d’eau

Si votre batterie est ouverte, c’est-à-dire est équipée d’ouvertures qui permettent de surveiller et de rajouter de l’eau distillée, il est donc nécessaire de vérifier constamment le niveau.

Un niveau trop bas en eau distillée entraine une baisse de l’efficacité de votre batterie, mais augmente également la concentration en acide et accélère la corrosion des éléments qui sont situés dedans.

Au moins, le niveau du liquide doit être vérifié une fois tous les mois.

Mettre la batterie au frais

La chaleur est l’ennemie de la batterie. Plus la température ambiante est élevée, plus vite elle aura tendance à s’altérer. Globalement, la durée de vie d’une batterie est divisée par deux à chaque fois que la température grimpe de 10 °C.

De ce fait, veillez à bien ventiler la zone où vous entreposez votre batterie et ne la laissez pas s’exposer au soleil. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle les batteries des voitures sont placées relativement loin des moteurs sous le capot.

La batterie à décharge lente
Pour assurer la longévité de la batterie à décharge lente, il faut bien l’entretenir.

Au cas où vous n’utilisez pas la batterie

Si vous pensez ne pas utiliser votre batterie à décharge lente pendant un certain moment, plusieurs démarches sont à effectuer avant de la ranger. Vous devez d’abord la recharger au maximal pour retarder au plus tard son temps de décharge.

Une fois cette étape effectuée, vous devez également la placer sur un support qui ne soit ni du métal, ni du béton. Ce genre de matériau accélère la décharge de la batterie. Il est préférable de choisir du bois ou du polystyrène.

Enfin, tenez toujours compte de la température de l’endroit où vous la rangez comme si elle était encore utilisée. Plus la zone est fraiche, mieux elle se portera.

Conclusion

La batterie  décharge lente se distingue par sa polyvalence,  et sa longévité. Bien qu’elle soit beaucoup plus coûteuse que sa consœur classique, son achat peut s’avérer être un investissement intéressant sur le long terme pour des cas pratiques tels que les camping-cars. Il ne vous reste qu’à l’entretenir convenablement.